Ville de RICHELIEU 

petite cité de caractère

téléchargement (4).jpg
images (2).jpg
images (8).jpg
images (5).jpg
téléchargement (5).jpg
images (7).jpg

Ses hôtels particuliers 

Ses halles 

Une Ville fortifiée

images (3).jpg

Eglise Notre-Dame 

images (6).jpg
images (1).jpg

Edifice classique entièrement construit au 17e siècle. Son plan a peut-être été établi par l'architecte Lemercier. L'église se compose d'un grand vaisseau central flanqué de deux bas-côtés. Le transept est formé par une travée plus large que les autres. Les deux chapelles placées au fond de chacun des collatéraux sont décorées de sculptures, plafonds peints et retables. En élévation, la disposition intérieure obéit à une ordonnance dorique dont l'entablement reçoit les voûtes en pierre. La façade principale est décorée de deux ordres superposés, avec niches de chaque côté de la porte et de la fenêtre centrale.

Parc du Château 

th (1).jpg
th.jpg
th (2).jpg

En 1621, le cardinal Armand Jean du Plessis achète le domaine, c'est alors, un petit castel avec tours, chapelle, bâtiments de service, et parc et le modeste château de ses ancêtres ne correspond donc plus à sa nouvelle situation et son ascension politique, ce qui le pousse à un projet ambitieux, capable de rivaliser avec les plus belles demeures de son époque.

Par des lettres patentes de Louis XIII, il est permis au cardinal de Richelieu de faire bâtir un bourg, clos de murs et fossés avec deux marchés par semaine ; ce bourg est l'actuelle ville de Richelieu, qui s'est développée au Nord du domaine, construite sur un plan de « cité idéale » (à rapprocher de Brouage, mais aussi de Charleville et Henrichemont, villes nouvelles de la même époque).